Congrès de l’Amf

Réduction et recyclage des volumes d’ordures ménagères à l’horizon 2012. Quelles méthodes ? Quels investissements ? Quelles solutions ?

La gestion des déchets intègre à la fois leur production, leur traitement et leur valorisation. Les collectivités locales constituent, au travers de leur responsabilité dans la gestion des déchets des ménages, de leur rôle de maître d’ouvrage ou de leur mission d’aménageur, un acteur essentiel de l’animation des échanges et du montage de projets concertés.

Chaque année près de 2 milliards de tonnes de déchets sont produits en Europe et un français à lui seul, en produit en moyenne 577 kg. Le principe des 3 R : Réduire, Réutiliser, Recycler, avec une responsabilisation du citoyen devrait aider à répondre aux objectifs de réduction de déchets nécessitant un traitement collectif : en 2012, un Français devra émettre moins de 400 kg par an, 35% de recyclage et de compostage des déchets ménagers contre 24% en 2004, 75% de recyclage des emballages contre 60% en 2006.

Les critères qui président à la gestion des déchets pour une collectivité sont divers : évaluer les filières-produits en fin de vie ; anticiper les exigences réglementaires de la filière des déchets d’équipements électriques et électronique (D3E), tenir compte des éco-labels, et des nouvelles solutions techniques, etc. Et cela d’un point de vue technique, économique et environnemental sachant que cette problématique ne peut se penser hors Communauté Européenne (Directive du 5 avril 2006 relative aux déchets) mais aussi du Grenelle et du référentiel national des coûts de l’Ademe ; cette dernière jouant un rôle actif dans la mise en œuvre du « Plan d’actions déchets 2009-2012 ». Comment optimiser le ramassage des ordures ménagères ? Quel moyen choisir entre l’incinération, l’enfouissement ou la collecte sélective pour réaliser des économies ? Quels sont les indicateurs de performances retenus en matière du traitement des déchets ménagers et assimilés mais aussi des déchets dits résiduels, c’est-à-dire qui n’ont pas pu être orientés vers les filières de recyclage ? Des experts et responsables de la gestion des déchets témoigneront de leurs expériences.

Au programme :
Intervenants :
Marc Cheverry, Chef du service prévention et gestion des déchets, Direction consommation durable et déchets, ADEME
Patrice Brun, Directeur commercial, Groupe Semardel
Nicolas Garnier, Délégué général, AMORCE
Vincent Regnouf, Consultant

Animation : Laurent Fischer, Rédacteur en chef de Techni.Cités