Le bilan carbone® de l’Ecosite

Une étape incontournable pour construire l'avenir

Le Groupe Semardel a choisi de mener une action spécifique sur les émissions de gaz à effet de serre en réalisant un bilan carbone, selon la méthode de l’ADEME, sur le périmètre de l’Ecosite regroupant l’ensemble des unités de collecte, traitement et valorisation.

Cette première étape « point 0″ de son bilan carbone avait pour objectifs de :
- Renforcer les actions environnementales (logistique, choix techniques..) décidées ou à décider en termes de performance environnementale,
- Alimenter la base d’indicateurs pour permettre de mesurer la performance environnementale du Groupe Semardel, notamment sous l’aspect des émissions de gaz à effet de serre.

Dans ce cadre stratégique, les objectifs de la démarche Carbone sont de :

- Cartographier les flux de transport, d’énergie, de matières, de personnes nécessaires et induits par l’activité
- Faire un point zéro sur les impacts gaz à effet de serre de SEMARDEL par poste et par activité
- Valoriser les projets en cours ou déjà décidés, en tenant compte de la maîtrise des émissions de Carbone à horizon 2012 et 2020
- Quantifier les émissions « évitées » par les choix technologiques retenus et mis en œuvre antérieurement à la démarche Bilan Carbone point zéro (axes de valorisation déjà en place).
- Identifier les pistes potentielles de réduction et quantifier cette réduction des émissions de gaz à effet de serre à horizon 2012 et 2020 (plan d’actions glissant)

Le bilan Carbone® permet de quantifier et hiérarchiser les enjeux environnementaux. Sur cette base, le Groupe Semardel  met en place une démarche de progrès et de performances et prend en compte dans le cadre de son développement l’ensemble de ces paramètres.
Le Bilan Carbone a montré que des actions sont possibles pour répondre aux enjeux énergie climat.
Il a été réalisé par un cabinet de conseil extérieur, Effet de Levier, pour permettre l’impartialité dans la production et l’interprétation
des résultats. Ces derniers permettent de positionner les niveaux d’émissions par activité, exprimés en « tonnes équivalent CO2 » en estimant
l’ensemble des impacts évités par la valorisation des déchets.
La deuxième phase du bilan a permis d’identifier et d’évaluer les opportunités techniques et organisationnelles pour réduire les émissions brutes et augmenter les impacts évités. Le Groupe Semardel montre et démontre ainsi qu’un projet industriel concret et ambitieux peut être mis en oeuvre pour servir le développement économique d’un territoire tout en respectant les objectifs environnementaux les plus ambitieux. Afin de pérenniser son implication pour préserver davantage l’environnement, le Groupe Semardel a pour objectif d’analyser l’impact du transport global lié à ses activités.