Les grandes dates

Un partenaire au service des collectivités locales

Créée en 1984 par une volonté affirmée d’élus du département de toutes sensibilités politiques, Semardel a su faire évoluer sa structure, ses installations et ses savoir-faire afin de suivre les évolutions technologiques de son domaine d’activités.

1984 : Création avec pour objectif d’ouvrir la nouvelle décharge de Braseux (relais de celle de Montaubert), la création d’une usine d’incinération et l’organisation d’un autofinancement pour sa réalisation.
La première décharge de Vert-le-Grand (site de Montaubert) arrive progressivement à saturation. Une usine de valorisation des déchets et un nouveau centre d’enfouissement à Vert-le-Grand (site de Braseux) sont mis à l’étude pour répondre aux besoins des communes et des entreprises de l’Essonne.

1987 : Mise en service du Centre d’Enfouissement Technique de Vert-le Grand (site de Braseux). Démarrage de l’exploitation par la société Semavert, sous le contrôle de Semardel et en partenariat avec tous les acteurs essonniens.

1993 : Le SIAFDOM créé en 1957, devient le SIREDOM. Actionnaire de Semardel, il confie à celle-ci la construction et l’exploitation d’une unité de tri et de valorisation énergétique, sur le site de Vert-le-Grand.

1993 : Mise en place du « Droit d’usage » de la décharge de Braseux par le Conseil Syndical du SIAFDOM (SIREDOM en juin 1993) qui permettra le financement de l’usine d’incinération.

Août 1993 : Signature du Bail Emphytéotique Administratif (BEA) consentit par Semardel et le SIREDOM pour l’édification du CITD et donc le traitement des déchets des communes.

1999 : Mise en service du CITD (Centre Intégré de Traitements des Déchets) sur l’Ecosite de Vert-le-Grand. Il assure la valorisation énergétique des déchets de 110 communes de l’Essonne.

Décembre 2001 : Semardel acquiert les sociétés Semariv, Semavert et Semaer à la demande du SIREDOM. Une nouvelle étape très importante est franchie. Semardel fait l’acquisition des trois sociétés opérant sur l’écosite pour valoriser et collecter les déchets ménagers des 110 communes et les déchets des entreprises du département.

2005 : Mise en service au 1er janvier du Centre de Stockage de Déchets Ultimes (CSDU) au lieu dit « cimetière aux chevaux ». Exploitation effectuée par la société Semavert, pour une durée de 10 ans avec une capacité d’enfouissement de 220 000 tonnes/an.

2006 : Inauguration des équipements de valorisation des biogaz exploités par Semavert. Ceux-ci permettront de produire une quantité d’électricité équivalant à la consommation d’une ville de 20 000 habitants.

Décembre 2009 : Ouverture d’un nouveau centre de tri des collectes selectives de déchets ménagers. L’automatisation d’une grande partie des opérations a permis d’augmenter sa capacité de traitement tout en améliorant les conditions de travail des opérateurs du tri. Il peut désormais traiter les collectes biflux comme trifluxUn partenaire aux côté des collectivités locales.Créée il y a 22 ans par une volonté affirmée d’élus du département de toutes sensibilités politiques, Semardel a su faire évoluer sa structure, ses installations et ses savoir-faire afin de suivre les évolutions technologiques de son domaine d’activité.

Septembre 2010 : Semaer, filiale du Groupe Semardel se dote des premiers camions au Gaz naturel véhicule. A terme, cette flotte sera alimentée par le biogaz carburant produit sur l’unité de méthanisation programmée dans le cadre du plan de développement.

Juin 2011 : Pose de la 1ère pierre de Semaval, le centre de tri des déchets d’activité économique et encombrants des collectivités.

Août 2011 : Renouvellement de la certification « Qualité Sécurité Environnement » – ISO 9001 -    ISO 14001 – OHSAS 18001 sur l’ensemble des activités.

2010 : Renouvellement de la certification « Qualité Sécurité Environnement » – ISO 9001 -ISO 14001 – OHSAS 18001 sur l’ensemble des activités.