Nos partenaires

En tant que société d’économie mixte, entreprise de la collecte, du traitement et de la valorisation du déchet, productrice d’énergie renouvelable, parmi les 35 premiers employeurs du département de l’Essonne, Semardel est membre des associations et fédérations professionnelles du secteur de l’économie circulaire et de l’économie mixte.

Depuis sa création en 1956, la Fédération des Entreprises publiques locales ou FedEPL est la seule fédération d’élus représentative des 1 254 Sociétés d’économie mixte (Sem), Sociétés publiques locales (Spl) et Sociétés d’économie mixte à opération unique (SemOp) françaises réunies au sein de la gamme Epl. Gouvernée par des présidents et administrateurs d’Epl de toutes sensibilités politiques, la Fédération des Entreprises publiques locales (FedEpl) s’inscrit dans une vision moderne et performante de l’action publique locale depuis plus de 60 ans. Elle est affiliée au réseau européen des 25 000 Entreprises publiques locales représenté par le Ceep, le Centre européen des employeurs et entreprises fournissant des services publics.
Le Cercle National du Recyclage ou CNR est une association régie par la loi de 1901 qui rassemble les collectivités (ou leurs groupements), FEDEREC, des associations de consommateurs, de protection de l’environnement et d’insertion professionnelle. Le Cercle National du Recyclage a pour vocation d’infléchir les politiques publiques afin de privilégier une gestion vertueuses des déchets. Ses prises de position sont dictées par la défense de l’intérêt général en favorisant la valorisation matière des déchets participe à la sauvegarde de l’environnement et une juste prise en charge des coûts de traitement des déchets. Il appuie les associations généralistes comme l’Association des Maires de France et l’Association des départements de France.
Rassemblant plus de 900 adhérents, AMORCE constitue le premier réseau français d’information, de partage d’expériences et d’accompagnement des collectivités (communes, intercommunalités, conseils départementaux, conseils régionaux) et autres acteurs locaux (entreprises, associations, fédérations professionnelles) en matière de transition énergétique (maîtrise de l’énergie, lutte contre la précarité énergétique, production et distribution d’énergies, planification), de gestion territoriale des déchets (planification, prévention, collecte, valorisation, traitement des déchets) et de gestion du cycle de l’eau.
Créé par le Conseil départemental le 27 mai 2013, le CESEé est une plate-forme de réflexion, de préconisations et d’évaluation de l’impact des politiques publiques sur le développement social, économique et humain en Essonne. Le CESEé regroupe des acteurs représentatifs de la société dans ses différentes composantes : monde de l’entreprise et de la vie économique, organisations syndicales de salariés, acteurs de la recherche, de l’innovation et de la formation, représentants des organismes œuvrant dans le champ de la solidarité et de la cohésion sociale, représentants de la vie associative et citoyenne, dans les domaines de la culture, du sport, du logement, de la consommation, de la protection de l’environnement…
FEDEREC est la Fédération Professionnelle des Entreprises du Recyclage. Elle est régie par le Livre IV, Titre 1er du Code du travail. Créée en 1945, FEDEREC fédère 1300 établissements adhérents, de la TPE au grand groupe, répartis sur l’ensemble du territoire français et dont l’activité consiste en la collecte, le tri, la valorisation matière des déchets industriels et ménagers ou le négoce/courtage de matières premières de recyclage. FEDEREC est structurée en 12 filières et 8 syndicats régionaux

 

Fondé en 2013, par François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône,  l’Institut national de l’économie circulaire a pour mission de promouvoir l’économie circulaire et accélérer son développement grâce à une dynamique collaborative. Organisme multi-acteurs, il est composé de plus de 200 membres, organismes publics et privés : entreprises, fédérations, collectivités, institutions, associations, ONG et universités.  La diversité de ces membres permet de nourrir une vision holistique de l’économie circulaire, prenant en compte l’ensemble des enjeux économiques, sociaux, et environnementaux.