Accueil / Nos prestations / Valorisation / Valorisation énergétique / Biogaz : Electricité, chaleur et biométhane

Biogaz : Electricité, chaleur et biométhane

Semardel a été la première entreprise à capter le biogaz du centre de stockage pour le transformer en chaleur utilisée sur place et en électricité pour le réseau public. Elle en réinjecte désormais une partie dans le réseau public et pour alimenter ses camions de collecte.

Les déchets non dangereux dits “ultimes”, c’est à dire qui ne peuvent pas être recyclés ou valorisés par ailleurs, sont apportés sur le centre de stockage de l’Ecosite de Vert-le-Grand / Echarcon. Confinés et à l’issue d’un processus naturel, les déchets se décomposent et produisent du gaz. Après épuration, on obtient un gaz riche en méthane, c’est le biogaz. Pour le récupérer, un réseau de puits et de tuyaux quadrille l’ensemble du casier.

Chez Semardel, les casiers sont gérés en mode « bio-réacteur », un procédé qui permet d’accélérer le processus de dégradation des déchets et donc d’optimiser la production de biogaz. Les casiers sont fermés après 18 mois, le confinement est accru pour une plus grande protection des sols.

Découvrez la valorisation du biogaz par SEMARDEL en vidéo :

Les gaz captés sont valorisés en chaleur, électricité :

  • La chaleur est utilisée pour chauffer les installations de Semardel et pour traiter les lixiviats. Du liquide composé de la partie humide des déchets stockés et du ruissellement des eaux de pluies.
  • L’électricité est injectée sur le réseau électrique à destinations des habitants et des entreprises. Ainsi, 20 500 MégaWattHeure sont produits par an, ce qui représente la consommation annuelle de 4 360 foyers.
  • Innovation 2018, Semardel injecte désormais le biogaz dans le réseau de GRDF. Pour garantir aux fournisseurs d’énergie et aux consommateurs la provenance du gaz, Semardel émet des garanties d’origine. Le biogaz est épuré puis injecté dans le réseau de GRDF qui en contrôle la qualité et la quantité. Le biogaz devient alors du biométhane, disponible à la consommation du grand public au travers des offres des fournisseurs d’énergie. Semardel produit ainsi 16 000 MW/h par an de biométhane issu de la valorisation des déchets.

Semardel est elle-même consommatrice de son biogaz comme carburant pour ses camions roulant au Gaz Naturel pour Véhicules et dispose de sa propre station-service.