Accueil / L'humain / Nos métiers / Pontier-e

Pontier-e

L’incinération commence par l’alimentation des fours et donc par le travail du pontier… ou pontière.

Maeva, 22 ans, est l’une des rares femmes à occuper cette fonction. D’abord agent de tri, Maeva a été formée il y a 1 an et demi pour devenir agent pontière au CITD de Vert-le-Grand. Elle manipule toute la journée un grappin capable d’attraper 2,4 tonnes d’ordures pour les jeter dans un four qui les fera brûler à près de 1 000°C pour produire de la vapeur puis de l’électricité.

« Il faut gérer intelligemment pour que tout rentre. La gestion de la fosse et des trémies c’est quelque chose de très important parce qu’il faut que les fours soient alimentés en permanence afin de brûler le plus possible d’ordures et que les quais ne soient pas saturés » explique Maeva.